Taxi, un court métrage indépendant (qui va devoir changer de titre)

Mazette, pas de publication sur ce blog depuis janvier… « écrire un blog sur le cinéma indépendant et s’y tenir », n’est-ce pas ?

Bref. Je n’ai toujours pas réalisé Gentlemen, le court métrage dont je parlais en janvier, donc. Parce que d’en avoir parlé avec un ami réalisateur et un autre producteur m’a cassé le moral, avouons-le. Il faut que je retrouve l’énergie nécessaire pour ce film. Et de l’argent pour produire les rares besoins.

Prochain court métrage indé : un huis clos dans un taxi

Taxi, court métrage indépendant
Quelques outils pour notre prochain film indé

En attendant, ne nous laissons pas abattre. Je travaille avec le même producteur (masochisme, quand tu nous tiens) sur un autre projet, que nous intitulons jusque là « Taxi« .
Le pitch : comment un chauffeur de taxi va-t-il réagir lorsque sa dernière cliente de la nuit lui donne, comme adresse de destination, sa propre adresse à lui ?

Il s’agit d’un huis-clos, dans un taxi donc. Un film indépendant, dans la mesure où c’est notre financement personnel qui va permettre de le faire exister. Avec des conséquences :
– limiter les coûts
– être suffisamment astucieux pour ça
– tourner dans des conditions à la fois libres et serrées.

Des GoPro embarquées

Par exemple, comment tourner dans une voiture ? Plusieurs films nous donnent des pistes, comme le très réussi Locke (si vous avez des exemples de films réussis qui se déroulent essentiellement dans des voitures, je suis preneur. Je vais aller voir Fast&Furious 7, tenez).

Notre choix se porte sur l’utilisation exclusive de GoPros à l’intérieur et à l’extérieur de l’habitacle. Faciles à cacher et à manipuler, jumelées à des micros répartis dans la voiture, ces caméras peuvent aussi filmer depuis l’extérieur grâce à leurs systèmes d’accroches et de ventouses.
Taxi, un court métrage ondé avec des gopro
Installation d’une GoPro sur un capot de Ferrari de banlieue

Mais c’est surtout pour le challenge que les GoPros me plaisent. Un film tourné entièrement avec elles, ça me plaît bien. Il n’y a guère que le court métrage et le cinéma indépendant qui permettent ce type d’expérience.

Dates de tournage prévues début mai. More to come soon folks! (promis)
Preparing an indy movie
Bon, il est plutôt sympa ce producteur finalement

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s